Développement d'un modèle incrémental pour la prédiction des vitesses de fissuration par fatigue sous sollicitation complexe

Auteurs: 

S. Pommier LMT(ENS Cachan, CNRS, UPSaclay)

Cet article présente un modèle incrémental pour la prédiction des vitesses de fissuration par fatigue sous sollicitation complexe. Cette approche est développée au LMT depuis 2003, en collaboration avec plusieurs partenaires industriels, principalement avec Snecma, Groupe SAFRAN, EDF, AREVA et la SNCF. La première partie de ce document présente le contexte et les objectifs, ainsi que les principales hypothèses sur lesquelles se fonde le modèle. La deuxième partie présente quelques exemples d'applications du modèle, la fissuration par fatigue en mode I sous chargement d’amplitude variable ou en conditions anisothermes, la fissuration par fatigue sous effets de couplage avec un environnement chimiquement actif, l’extension du modèle à des situations de chargement en mode-mixte non proportionnel et les fissures courtes.  La dernière partie présente les travaux en cours, les évolutions possibles et les défis scientifiques qui restent à surmonter.

Fichier attachéTaille
AL09-11.pdf2.66 Mo
Tags: