Le bruit de combustion des moteurs aéronautiques modernes

Auteurs: 

I. Duran (Cerfacs, Snecma)
S. Moreau (Universite de Sherbrooke)
F. Nicoud (Universite Montpellier)
T. Livebardon (Cerfacs, Turbomeca)
E. Bouty (Turbomeca)
T. Poinsot (Institut de Mecanique des Fluides de Toulouse)

Le bruit de combustion a récemment fait l’objet d’attention à la fois de la part de la communauté des chercheurs en aéroacoustique et de celle des chercheurs en combustion. Durant les dernières décennies, les fabricants de moteurs ont fait d’importants efforts en vue de réduire les bruits de jet et de soufflante, ce qui a eu pour résultat d’accroître l’importance relative du bruit de combustion. Les deux mécanismes principaux de génération du bruit de combustion ont été identifiés : le bruit de combustion direct engendré par les ondes acoustiques se propageant à l’extérieur de la tuyère et le bruit de combustion indirect causé par l’accélération des ondes d’entropie (ou des points chauds) et des ondes de vorticité à travers les pales de la turbine. L’objet du présent article est de décrire certains des outils de prévision utilisés en matière de bruit de combustion ainsi que de présenter un panorama d’études expérimentales récentes.

Fichier attachéTaille
AL07-05.pdf1.15 Mo
Tags: