Activités des laboratoires européens de recherche sur le bruit interne des hélicoptères

Auteurs: 

F. Simon (Onera)
T. Haase, O. Unruh, M. Pohl (DLR)
E. Tijs (Microflown)
R. Wijntjes, H. van der Wal (NLR)
G. L. Ghiringhelli (Politecnico di Milano)

Bien que le confort acoustique dans les cabines d’hélicoptères ne soit pas soumis à des recommandations européennes telles que celles existantes pour le bruit environnemental aéronautique (ACARE 2020), les fabricants d’hélicoptères font beaucoup d’effort pour améliorer le confort acoustique interne. C’est une tâche particulièrement ardue dans la mesure où, d’une part, les passagers sont à proximité immédiate des sources gênantes et, d’autre part, la gamme de fréquence de ces bruits est située dans le domaine de la plus haute sensibilité de l’oreille humaine (500-5000Hz). Ces travaux sont souvent menés en coordination avec des laboratoires extérieurs spécialisés en aéroacoustique.
Le présent article donne un aperçu non exhaustif des recherches menées en matière de bruit interne par les laboratoires européens du groupe « GARTEUR Action Group – HC » (AG20), dévolu à « la conception, la caractérisation et au contrôle actif vibratoire de panneaux d’hélicoptères », dans le but d'améliorer le confort acoustique. Nous présentons les techniques de mesure caractéristiques et les méthodes de simulation qui illustrent ces activités de laboratoire, et plus spécialement celles servant à déterminer et à optimiser le comportement acoustique de panneaux isolés puis à évaluer leur effet dans un démonstrateur de cabine ou en vol. Pour conclure, nous discutons la question du contrôle actif (ou semi-actif) appliqué à la transmission vibroacoustique d'un panneau isolé, puis au panneau anticouple d'un démonstrateur au sol et enfin, en vol, dans le but de réduire le bruit produit par les vibrations de la boîte de transmission principale.

Fichier attachéTaille
AL07-04.pdf7.64 Mo
Tags: