Une synthèse des récentes contributions du DLR aux études de contrôle actif des décollements pour les configurations hyper sustentées

Auteurs: 

V. Ciobaca , J. Wild (DLR)

Cet article propose une synthèse des expériences et simulations de contrôle du décollement de l'écoulement sur configurations hyper-sustentées effectuées au cours des sept dernières années au Centre Aérospatial Allemand (DLR), dans des projets nationaux et européens. L'accent est mis sur les montages expérimentaux à basse vitesse en conditions atmosphériques et cryogéniques en utilisant le profil de portance élevée DLR F15 et sur la vérification et la validation numérique des équations de Navier-Stokes en moyenne de Reynolds (RANS) avec le solveur TAU pour les simulations de contrôle actif des écoulements. Les études en soufflerie concernent le contrôle de la couche limite du bord d’attaque et du décollement sur des volets, tous deux à l'aide de soufflage pulsé. L'effort de calcul est principalement dédié à la technologie la plus prometteuse parmi les deux concepts, à savoir le soufflage pulsé à travers des fentes sur le volet de bord de fuite. Des exemples réussis d’expériences de  contrôle du décollement sont présentés pour des nombres de Reynolds modérés et élevés en vue d’en démontrer la faisabilité  pour un avion réel. La chaîne de calcul est validée avec des mesures en soufflerie, et aussi appliquée pour réaliser une optimisation de la forme du volet de bord de fuite dans le but de contrôler le décollement.

Fichier attachéTaille
AL06-12.pdf8.16 Mo
Tags: