Maîtrise de la complexité : un panorama

Auteurs: 

Claude Barrouil

Les systèmes aérospatiaux font certainement partie de ceux dont la complexité a considérablement crû depuis plusieurs dizaines d’années. Non seulement les véhicules sont de plus en plus élaborés mais également, parce qu’ils communiquent désormais avec d’autres systèmes dits "intelligents", humains ou machines, le système global est encore plus complexe.
Ici le mot "complexité" est utilisé dans le sens commun : il signifie simplement  "trop grand pour tenir dans la tête d’un humain". Nous entreprenons des projets qui visent au-delà des précédents et nous sommes arrivés devant des problèmes qui ne peuvent plus être abordés sans l’aide des technologies de l’information qui prolongent les capacités humaines. Nous en sommes à un point où il ne s’agit plus « simplement » d’inventer de nouveaux systèmes, mais d’inventer des logiciels qui vont aider à inventer de nouveaux systèmes.
Ce quatrième numéro d’Aerospace Lab est dédié à une sélection de problèmes difficiles de traitement de l’information rencontrés en conception de système aérospatial. Il n’est pas concentré sur une sous-classe particulière, c’est plutôt une galerie d’articles qui couvre les difficultés majeures en conception de systèmes aérospatiaux avancés. Il est organisé en deux groupes d’articles, l’un relatif aux grandes fonctions des systèmes embarqués, l’autre à certains outils d’aide à la conception.

Fichier attachéTaille
AL04-00.pdf703.86 Ko
Tags: