Réduction des risques de « pompage piloté » (PIO) par synthèse anti-windup

Auteurs: 

I. Queinnec, S. Tarbouriech (LAAS-CNRS, Université de Toulouse, CNRS)
J.-M. Biannic (ONERA)
C. Prieur (Univ. Grenoble Alpes, CNRS, Gipsa-lab)

Le «pompage piloté » (PIO) résulte souvent d’un déphasage entre les ordres du pilote et la réaction de l’avion généralement induit par la présence de saturations de vitesse dans le système. Une manière classique d’y remédier consiste à filtrer les consignes de pilotage pour s’assurer qu’elles restent en phase avec les capacités du système. Cette approche tend cependant à limiter les performances. On propose ici une alternative, fondée sur un filtrage actif en fonction des niveaux de saturations. Cette stratégie repose donc sur la notion de systèmes anti-windup dont les réglages sont effectués par différents algorithmes de synthèse développés dans cet article.

Fichier attachéTaille
AL13-07.pdf2.8 Mo
Tags: