Propulsion chimique hybride: avancées récentes pour les fusées sondes et la vision pour la propulsion par satellites

Auteurs: 

J-Y. Lestrade, J. Messineo, J. Hijlkema, P. Prévot, G. Casalis, J. Anthoine (ONERA)

La propulsion hybride combine généralement un oxydant liquide et un combustible solide. Comparé aux moteurs solides et bi-liquides, ce type de propulsion présente des avantages en termes de coût et de flexibilité. Depuis plusieurs années, l’ONERA offre une expertise dans ce domaine, par la réalisation à la fois d’études expérimentales et de simulations numériques. Différents moteurs hybrides y ont été conçus et testés au sol, y compris dans des conditions de haute altitude, et en vol. L’unité Laboratoire de Propulsion du DMAE utilise des moyens d’essais instrumentés pour optimiser le couple oxydant/combustible mais aussi le système d’injection et le rendement de combustion. En outre des codes 0D et 1D permettant la conception de ces moteurs y sont également développés. Plus récemment, des études ont été entreprises dans le cadre des futures plateformes de satellite de télécommunication avec le développement d’une architecture de chambre de combustion innovante.

Fichier attachéTaille
AL11-14.pdf2.07 Mo
Tags: